micro

A lire aussi : Strategie Post Confinement

Pour commencer, en toute logique… un bon micro

  • le micro USB, qui se relie directement à l’ordinateur via un port USB
  • le micro XLR, souvent de gammes professionnelles, qui ont besoin d’un câble convertisseur pour se relier à l’ordinateur

Vous avez ensuite le choix entre micros statiques et micros dynamiques. Les premiers transforment le son en courant électrique là où les micros dynamiques utilisent un amplificateur.

Le son d’un micro dynamique est moins précis et moins agréable que celui d’un micro statique mais est moins sujet aux sons parasites et autres interférences. Le micro statique (aussi appelé « à condensateur ») a plus souvent une forme rectangulaire.

  • Pensez aussi à opter pour un micro omnidirectionnel (qui capte le son de manière uniforme à 360°, donc y compris les sons d’ambiance) et un micro cardioïde, privilégié pour le podcast puisqu’il n’enregistre que le son qui est dirigé vers lui.
  • Dans la gamme des micros dynamiques, le Shure SM 58 est souvent recommandé pour un son parfait. C’est un micro utilisé par de nombreux musiciens (mais qui nécessitera un câblage adapté, car il est en XLR). Le T-Bone MB 85, moins onéreux, mais aussi moins performant que le Shure SM 58, représente une bonne option en entrée de gamme.
  • Du côté des micros statiques, vous pouvez opter pour le Samson Go Mic, l’Audio Technica AT2050 USB+, le Rode NT-1 ou le Rode Podcaster. Ils possèdent tous les trois un port USB. Le Bird UM-1 est un modèle qui offre un bon rapport qualité/prix tout en étant simple d’utilisation. Il nécessite néanmoins d’investir dans du matériel supplémentaire (pied, bonnette, anti-pop).

Les logiciels pour préparer les podcasts

Enregistrer une émission n’est pas tout : vous aurez aussi besoin de la monter, de la retravailler, d’y ajouter jingles et autres.

Pour commencer, vous pouvez vous tourner vers Audacity. En effet, c’est un programme gratuit d’édition audio (compatible Windows, Mac, Linux). Aussi, sur Mac, toujours gratuitement, vous pourrez aussi utiliser Garage Band. Auphonic ajoute les balises nécessaires à vos fichiers audio avant de les envoyer à votre hébergeur de podcast. Le tout gratuitement pour moins de deux heures d’enregistrement par mois.

Héberger votre podcast

En effet, vous n’allez pas directement envoyer votre podcast à une plateforme d’écoute, vous devez d’abord le charger chez un hébergeur. Soundcloud est gratuit jusqu’à trois heures de podcast par mois. Vous pouvez aussi opter pour Ausha (à partir de 11 € par mois).

Diffuser votre Podcast

Une fois votre podcast hébergé, vous devez prévenir les principales plateformes de diffusion en leur fournissant votre lien RSS

Vous pourrez le faire sur iTunesPodtailDeezerSpotifyAuphonic vous crée également des fichiers qui peuvent être partagés sur YouTube, de même que Headliner. Enfin, si vous enregistrez un podcast avec plusieurs micros, vous aurez peut-être besoin d’un enregistreur numérique : les marques Zoom et Tascam sont particulièrement réputées dans ce domaine. Mais, comme vous l’avez compris, il est tout à fait possible de se lancer dans le podcast sans posséder un budget faramineux. Votre outil principal restera le micro (même si certains commencent seulement avec la fonction dictaphone de leur smartphone).

Source : graphiste.com

micro

COACHING/ CONSULTING ; 1h

90 € en RDV virtuel

110 € en RDV présentiel (Paris) https://py.pl/6u8snmnAMUU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page